mardi 2 mars 2010

Oscars 2010 - Pourquoi Avatar ne gagnera pas l'oscar du meilleur film

En prévision de la soirée des Oscars dimanche, voici quelques réflexions sur un film que plusieurs voient comme certain de remporter l'Oscar du meilleur film: Avatar, de James Cameron.
Pour ma part, vous l'aurez compris avec le titre de ce billet, je ne crois pas aux chances d'Avatar de repartir avec l'Oscar dans la plus prestigieuse catégorie.
Voici pourquoi.
D'abord, je dois préciser que j'ai beaucoup aimé le film de James Cameron, pour toutes ses qualités et malgré ses défauts. Je n'en ferai pas une critique détaillée ici, je vous renvoie plutôt aux commentaires de mon ami et collègue Christian Sauvé qui résume très bien ma pensée dans sa critique pour la revue Solaris.
Aimer un film et reconnaître ses qualités et son immense succès public ne suffit pas à me faire croire que le film a des chances aux Oscars.
D'abord, Avatar est un film de science-fiction. Ceux qui pensent que ça ne fait pas de différence seront peut-être étonné d'apprendre que le seul film de fantasy ou SF à remporter l'oscar du meilleur film de toute l'histoire des Oscars a été Lord of the Ring: The Return of the King. Pas E.T., ni un Star Wars. En fait, ça a pris une trilogie de films reconnus pour leur qualité pour aller chercher cette statuette avec de la F&SF. (Je vous invite d'ailleurs à lire cet article sur la SF et les Oscars, que j'ai publié au printemps 2002 pour vous en convaincre).
Si ça ne suffisait pas à faire douter des chances d'Avatar, il faut noter d'autres détails dans la mécanique des Oscars qui sont des éléments révélateurs.
Avatar n'a pas de nomination pour le scénario. Or, de toute l'histoire des Oscars, un seul film a remporté l'Oscar du meilleur film sans cette nomination. Bon, ok, c'était Titanic, du même James Cameron, alors si un réalisateur est capable de surpasser ce handicap, c'est lui. Mais c'est tout de même un handicap important.
De plus, Avatar n'a de nominations dans aucune des quatre catégories d'acting non plus. Or, même Titanic s'était élevé jusqu'à obtenir des nominations pour ses deux actrices. Si ni le scénario ni les acteurs ne peuvent s'élever au niveau des nominations, difficile de croire que le film peut gagner l'Oscar du meilleur film de l'année.
Ensuite il y a la nouvelle mécanique du vote. Cette nouvelle mécanique désavantage Avatar par rapport aux autres films au scénario plus élaboré et aux qualités plus artistiques que techniques (Voir pourquoi en note 2 ** et l'exemple en note 1 *, ci bas).
Aussi, il y a les résultats d'autres soirées et récompenses, qui donnent des indices sur les tendances de l'industrie, où plusieurs des intervenants sont des membres de l'académie. Avatar a remporté le Golden Globe, mais il a échappé la palme aux Productor's Guild Awards, au Director's Guild Awards et au Writer's Guild Awards, qui ont tous récompensé The Hurt Locker de Kathryn Bigelow comme meilleur film. La palme des Screen Actors' Guild Awards est allée à Inglorious Basterds de Quentin Tarantino. (Et la majorité des membres de l'académie sont des acteurs).
Or, depuis que ces 4 guildes donnent des prix, aucun film n'a reçu l'Oscar du meilleur film sans avoir remporté au moins un de ces prix.
Avatar a beaucoup de qualité visuelles (l'univers créé, la manière de filmer en 3D qui va au-delà des habituels effets répétitifs, etc). Et en un sens, Cameron permet à son art de faire un pas en avant. Ceci ne sera pas ignoré par les membres de l'académie.
Ainsi, Avatar remportera probablement plusieurs oscars (comme effets visuels, sonores, direction artistique et montage), mais son grand balayage aux Oscars, Cameron l'a déjà eu avec Titanic et aucun cinéaste n'a répété cet exploit. Et les qualités techniques ne sont pas très oscarisables par rapport aux qualités artistiques d'un film dans son ensemble. Or l'académie considère depuis des décennies que le scénario et les performances actées sont la meilleure expression des qualités artistiques d'un film.
Il restera l'Oscar du meilleur réalisateur qui ira peut-être à Cameron (malgré la tendance favorisant Bigelow), en reconnaissance de sa petite révolution du cinéma avec Avatar.
Tiens, parlant de Kathryn Bigelow, aucune femme n'a encore réalisé le film remportant l'oscar du meilleur film... ce fait semble jouer contre ses chances et pour celles d'Avatar, mais qui sait, après Hilary et Obama, c'est peut-être simplement le bon timing pour une première historique. En plus, comme la réalisatrice est une des ex-femmes de James Cameron, qui sait comment ce fait influencera le vote des membres féminins (et/ou féministes) de l'académie?
La meilleure chance de Cameron réside dans les aléas d'avant-vote. Une gaffe ou une information défavorisant The Hurt Locker peux encore avantager Avatar s'il a assez de supporteurs, mais je doute qu'une tempête assez forte ne puisse faire remporter l'Oscar par Avatar et maintiens donc ma position.
Alors si Avatar ne remporte pas l'Oscar du meilleur film, quel film repartira avec la statuette dimanche soir?
Les deux plus sérieux prétendants semblent définitivement The Hurt Locker et Inglorious Basterds. Mais ça sera le sujet du prochain billet sur mes prédictions pour les Oscars 2010.
--
 * Note 1: Exemple simple de nouvelle votation.
Règle sommaire: Les votant doivent classer les films par ordre de préférence. Après un premier décompte, le dernier film est éliminé du compte, et ceux qui ont voté pour lui en première position voient leur vote redistribué selon leur second choix. Le processus se poursuit tant qu'un film n'a pas une majorité absolue (50% ou plus des votants).
Exemple: 100 votants aux Oscars. Résultats du décompte des votes de position 1:
Avatar- 35
The Hurt Locker - 25
Inglorious Basterds - 20
Up in the air - 11
A Serious Man -5
Precious - 4
Autres - 0
Les films n'ayant reçu aucun vote de première place sont éliminés. Comme aucun film n'a une majorité absolue, on redistribue les 4 votes de Precious selon le second choix de ces votants. Imaginons que ces votants aient tous choisis Up in the air comme choix no. 2, on a donc un score après redistribution de 35-25-20-15-5. Sans majorité absolue, on élimine alors A Serious Man et force la redistribution de ses 5 votes.
Si après un autre tour on a (par exemple): 36-28-22-14, c'est Up in the air qui saute, et ses votes sont redistribués. On pourrait alors avoir un score de 37-34-29, ce qui éliminerait Inglorious Basterds. Imaginons que les votants ayant placé Inglorious Basterds en haut de leur liste ait préféré The Hurt Locker à Avatar dans une proportion de 2 pour 1, on aurait donc un résultat final après redistribution de ces votants de:
Avatar -47
The Hurt Locker - 53.
Signification: L'Oscar du meilleur film serait remis à The Hurt Locker.
Dans l'ancien système (majorité simple, un seul vote), Avatar aurait obtenu l'Oscar, avec ses 35 votes lui donnant une majorité simple lors du vote.
--
** Note 2: Désavantage Avatar.
Si je dis que le changement de système avantage les autres films, c'est que les gens votant pour des films comme A Serious Man, An Education, Up in the Air, The Hurt Locker ou même Inglorious Basterds comme premier choix sont susceptibles de classer ces autres films comme choix suivants, et placer Avatar bien plus bas sur leur liste. La redistribution de leur vote favorisera ultimement un de ces films et non Avatar, comme le montre l'exemple ci-haut.
--

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'Esprit Vagabond vous remercie de vous identifier (ou signer votre commentaire). Assumez vos opinions!
L'Esprit Vagabond est un blogue privé et ne publie pas de commentaires anonymes.